fbpx

Il y a quelques jours, plus de 600 000 utilisateurs ayant au recours aux services de Email.it étaient concernés par la vente de leurs données sur le dark web. Aujourd’hui, c’est au tour de Facebook comme le révèle Bleepingcomputer. Pas moins de 267 millions de profils d’utilisateurs seraient vendus au prix de 600$, un prix moins qui pourrait ouvrir la porte au phishing.

Les mots de passe des utilisateurs de Facebook ne figurent pas parmi les éléments en vente

Bob Diachenko est chercheur en sécurité, c’est lui, il y a un mois, qui a découvert la mise en vente de plusieurs centaines de millions de profils Facebook, principalement d’utilisateurs américains. Aucun mot de passe ne faisait partie du lot de données, mais les noms, adresses mail, dates de naissance et même numéros de téléphone des utilisateurs étaient disponibles.

Lire la suite de l’article

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :