fbpx

Le vendredi 17 avril, la Competition & Markets Authority (l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés) a déclaré qu’en raison de la situation exceptionnelle que nous traversons, l’entreprise de Jeff Bezos, Amazon, sera autorisée à racheter une partie de Deliveroo. Selon les régulateurs britanniques, c’est la seule solution pour éviter la faillite.

Les impacts économiques du Covid-19 sont déjà là

La crise du Covid-19 va faire mal, très mal. Le monde entier est paralysé et la quasi-totalité des secteurs d’activité sont touchés. C’est aussi le cas pour les plateformes de livraison de nourriture comme Deliveroo. L’entreprise britannique va mal. Son activité est extrêmement réduite en raison des mesures de confinement. Pour tenter de survire, les autorités britanniques vont autoriser Amazon à prendre une participation dans l’entreprise. Un “rachat provisoire” selon la CMA.

Lire la suite de l’article

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :