fbpx
[ad_1]

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a pris la parole le 27 mars, pour préciser le périmètre de l’utilisation des données téléphoniques en France dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus. Objectif de ce communiqué de presse : rassurer les français sur le traçage numérique à venir.

Pas de pistage individuel

En collaboration avec Orange, le principal opérateur téléphonique en France, l’Inserm…

[ad_2]

Lire la suite de l’article

%d blogueurs aiment cette page :