notification linkedin

Dans son dernier rapport, eMarketer se projette en 2021 et estime que plus de la moitié des entreprises utiliseront LinkedIn à des fins publicitaires. Il est important de noter qu’aujourd’hui, 49,6% des entreprises de plus de 100 salariés utilisent déjà cette plateforme comme un outil marketing. Une tendance qui pourrait donc se démocratiser auprès des plus petites entreprises.

LinkedIn, l’outil privilégié pour faire du marketing ?

Sur LinkedIn, c’est le B2B qui prime. Les stratégies marketing les plus couramment aperçues sur ce réseau social visent effectivement à toucher les professionnels et non les particuliers. Depuis plusieurs années, LinkedIn a introduit de nombreuses fonctionnalités pour cibler une audience en fonction de l’intitulé du poste mais aussi, de la formation, du secteur d’activité, ou de l’entreprise pour laquelle il travaille. Autant de fonctionnalités nécessaires pour développer une stratégie B2B.

Pourtant dans son rapport intitulé “Engaging Professional Audiences on LinkedIn : How Brands Can Unlock First-Party Data and Connections”, eMarketer affirme qu’il y a de plus en plus de contenu à destination des particuliers et donc plus de stratégies B2C développées. Malgré cela, le contenu marketing B2B continue de dominer assez largement. LinkedIn a une forte croissance et cela devrait continuer durant les années à venir. Aux États-Unis, un tiers des personnes présentes sur les réseaux sociaux sont sur LinkedIn. Dans ce rapport, nous pouvons lire ceci :

“Alors que les marques ont de plus en plus de possibilités pour développer leurs stratégies marketing, les spécialistes du marketing réussissent à utiliser LinkedIn pour capter des audiences professionnelles à un stade différent de l’entonnoir du marketing. LinkedIn permet d’accéder à une mine de données, sur un public professionnel et offre des capacités uniques de ciblage B2B, ce qui en fait un endroit idéal pour engager les décideurs commerciaux. Tout cela confirme le fait que LinkedIn restera une plateforme privilégiée pour développer des actions de marketing”.

Une nouvelle interface pour l’outil publicitaire de LinkedIn

Depuis son rachat par Microsoft, LinkedIn se porte mieux. En septembre 2019, LinkedIn a lancé une nouvelle interface pour développer son outil publicitaire. Le Campaign Manager comporte désormais une partie baptisée Objective-Based Advertising. Cette nouvelle interface est quasiment le reflet de ce que propose Facebook sur sa plateforme. Les annonceurs peuvent désormais choisir trois objectifs principaux dans le cadre de leur stratégie marketing : sensibilisation, considération ou conversion. Le rapport précise que :

“LinkedIn travaille dur pour développer des offres de plus en plus innovantes pour ses annonceurs. Le lancement de la publicité basée sur les objectifs est un outil qui devrait aider les annonceurs à construire les meilleurs segments d’audience en fonction de leurs objectifs de campagne. Je pense que c’est une bonne chose”.

This content was originally published here.

%d blogueurs aiment cette page :