fbpx

Les publicités intrusives seront interdites sur Chrome à partir du 5 août 2020. Crédits photo : Coalition for Better Ads.

Pour répondre aux nouvelles directives de la Coalition for Better Ads, Google annonce qu’il interdira à partir du 5 août les vidéos intrusives sur son navigateur Chrome. Sur la base du retour d’expérience de 45 000 consommateurs à travers le monde, le groupe de travail a ciblé trois formats de publicités intrusives, qui perturbent la lecture d’une vidéo de moins de 8 minutes, avant et pendant sa diffusion.

Les 3 formats de publicités qui seront proscrits

Les nouveaux standards, qui seront appliqués à partir du 5 août, interdiront les trois types de publicités suivantes :

Si du point de vue utilisateur, la nouvelle devrait ravir les consommateurs de vidéos, le compte à rebours est lancé pour les annonceurs et les propriétaires de sites web, qui devront cesser de diffuser ces trois types d’annonces au cours des prochains mois. Pour répondre à ces standards, Chrome intégrera ces normes au sein de son navigateur à compter du 5 août 2020 et cessera de diffuser toutes les annonces sur les sites ne répondant pas à ces critères.

De nouvelles normes qui vont dans le sens de YouTube

Si Google précise que son service de vidéos sera examiné comme n’importe quel site et que les mesures nécessaires seront appliquées le cas échéant, mais YouTube ne devrait pas être si inquiété que cela par cette annonce. La plateforme est en effet connue pour avoir mis en place et popularisé la possibilité d’ignorer une publicité au bout de 5 secondes. YouTube n’autorise les mid-rolls que sur des vidéos de 10 minutes ou plus. Les normes de la Coalition for Better Ads, dont Google est l’un des membres du conseil d’administration, répondent en tout point à ce que YouTube propose déjà.

Parmi les autres géants du web, Facebook et Microsoft, qui font partie de la coalition comme Google, devront eux aussi se plier aux nouveaux standards.

This content was originally published here.

Leave a Reply