fbpx

Dans le cadre d’un procès contre un comparateur de prix, la Haute Cour de justice britannique a fixé un ultimatum au moteur américain : soit il autorise un expert indépendant en référencement à consulter des documents confidentiels sur son algorithme, soit il retire sa défense.

En procès au Roayume-Uni, Google se retrouve face à un choix cornélien. Crédits photo : Pixabay.

La décision que doit prendre Google ne devrait pas laisser la sphère SEO insensible. Dans le cadre d’un procès qui s’est ouvert en 2012 devant la Haute Cour de justice britannique, la multinationale américaine est accusée par Foundem, un site de comparateur de prix, de pratiques anticoncurrentielles : Google aurait rétrogradé ses produits dans les résultats de recherche de son moteur à partir de 2006. La firme américaine doit désormais choisir entre la divulgation des secrets de son algorithme ou le retrait de documents confidentiels fournis dans le cadre de ce procès.

Lire la suite de l’article

%d blogueurs aiment cette page :